facebook

LA CFE POUR LES MICRO- ENTREPRISES

Cette semaine nous revenons pour un article concernant la CFE auto entrepreneur, ou en toutes lettres, la “Cotisation Foncière des Entreprises”. Qui concerne-t-elle ? quand et où dois-je la payer ? puis-je en être exonéré ?

Nous allons répondre à toutes ces interrogations !

CFE et micro-entreprise

CFE auto entrepreneur / micro entreprise

La CFE remplace la taxe professionnelle depuis 2010. Elle est incluse dans la CET (Contribution Économique Territoriale) avec la CVAE (Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises).
Pour la première année de la création, aucune CFE ne sera due. Les micro-entrepreneurs ne font pas exception et devront s’en acquitter à partir de la deuxième année. Depuis 2014 ils ne bénéficient plus de l’exonération sur 3 ans CFE, mais d’un taux dégressif pour la deuxième année, fixé à 50% du montant total, avant de passer à 100% pour la troisième.

La CFE micro est calculée “sur la base de la valeur locative du local utilisé pour votre activité de micro-entrepreneur”. Toutefois, en l’abscence de local, une cotisation minimale s’appliquera, celle-ci déterminée en fonction du chiffre d’affaires.

Voici un tableau du barème de la CFE mis à jour, basé sur le chiffre d’affaires auto entrepreneur :

CFE
CA < 10 001 € Entre 221 € et 526 €
10 000 € < CA < 32 601 € Entre 221 € et 1 050 €
32 600 € < CA < 100 001 € Entre 221 € et 2 207 €
100 000 € < CA < 250 001 € Entre 221 € et 3 679 €
250 000 € < CA < 500 001 € Entre 221 € et 5 254 €
> 500 000 € Entre 221 € et 6 833 €

Depuis le 1er janvier 2019, si le montant du chiffres d’affaires ou de recettes n’excède pas 5 000€ (sur une période de 12 mois), vous serez exonéré de la CFE auto entrepreneur et de la cotisation minimum.

Quels impots auto-entrepreneur je dois payer ? - micro entrepreneur - MicroDesk

Notre article sur les impôts auto entrepreneur que je dois payer

Apprenez tout ce qu’il faut savoir sur les impôts auto entrepreneur 2020 ! Le calcul du taux d’imposition, les taxes diverses, les seuils… Tout se trouve dans cet article complet ! Vous pourrez également y télécharger notre guide sur les impôt auto entrepreneur, avec un calculateur intégré !

Condition d’éxonération CFE

Seuls certains professionnels peuvent prétendre à une éxonération CFE permanente. Ce sera le cas de ceux excerçant des activités artisanales et assimilées ou des activités non commerciales et assimilées, type : exploitant agricole, pêcheur, sportif, artisan, artiste, peintre, sculpteur, graveur, dessinateur, etc… Dans ces cas-là vous pourrez demander à vous éxonérer de la CFE.

Si vous avez un doute, contactez votre Service des Impôts des Entreprises (SIE) pour qu’ils prennent connaissance de votre dossier et vous confirme vos droits.

Pour les autres, et même si il y a une CFE degressive sous certaines conditions, ou temporairement suspendue pour 5 ans dans certaines zones d’implantation (BER, QPPV, ZRD), la cotisation est obligatoire !

Testez notre logiciel et profitez de 15 jours gratuits ! C'est sans carte et sans engagement !

Où et quand payer

Quand payer CFE auto entrepreneur

Le paiement CFE auto entrepreneur se fait uniquement sur votre compte fiscal en ligne. Aucun envoi postal ne sera traité.

Le compte a créer, pour une micro, est à dissocier de votre compte personnel. Un compte professionnel sera obligatoire. Si vous n’en avez pas encore un, inscrivez-vous au plus vite !

Cela se passe sur impots.gouv.fr, dans la rubrique “Votre espace professionnel”.

Identifiez-vous et accédez à votre avis pour le régler (via “Consulter avis C.F.E.”) ! Vous avez jusqu’au 15 décembre de chaque année régler votre CFE auto entrepreneur.

À bientôt sur MicroDesk ou sur notre application !