Auto entrepreneur : tout savoir sur votre retraite

En tant qu’auto entrepreneur, vous versez des cotisations calculées sur votre chiffre d’affaires. Vous avez donc droit à une retraite ! Nous vous donnons tous les détails sur les inscriptions, les trimestres, le calcul du montant de votre retraite … MicroDesk vous accompagne pour comprendre les points clés et les procédures à respecter. Que vous soyez auto entrepreneurs, auto entrepreneur et salarié ou retraité et auto entrepreneur, comprenez tous les aspects de votre retraite !

Quelle retraite pour les auto entrepreneurs

Comment cotiser pour sa retraite en étant auto entrepreneur ?

Votre affiliation

Contrairement au salarié, le micro entrepreneur cotise suivant son chiffre d’affaires. C’est ce qui est appelé : le régime microsocial (ex- RSI).
Le taux des cotisations est unique, global : il englobe la retraite + les cotisations dûes. Ceci facilite toutes les démarches et correspond au régime comptable simplifié voulu pour les micro entrepreneurs.
Lors de la création de votre micro entreprise, vous avez déclaré son type d’activité. C’est cette déclaration qui indique l’affiliation soit à la Sécurité Sociale des Indépendants SSI (ex RSI) ou à la Caisse Interprofessionnelle des Professions Libérales CIPAV . Vous n’avez pour ce point aucune démarche spécifique à effectuer.
La CIPAV gère les micro entrepreneurs avec des activités libérales dont les retraites. La SSI gère tous les autres micro entrepreneurs y compris leur retraite.
C’est l’URSSAF qui transmet les informations et vous inscrit ou désinscrit lors de la cessation d’activité.
Les seuls contacts que vous pouvez avoir avec votre caisse retraite concernent le relevé de vos points ou la liquidation de vos droits.

Cotisation retraite auto entrepreneur

Retraite : tout repose sur la déclaration du chiffre d’affaires

Comme nous l’évoquons dans notre article sur les charges en tant qu’auto entrepreneur, tous les mois ou tous les trimestres, l’une des obligations de l’auto entrepreneur est de déclarer son chiffre d’affaires auprès de l’URSSAF.
Lors de cette déclaration, les montants des cotisations et contributions sociales sont calculées. Le taux appliqué est unique et varie suivant votre activité.
Votre retraite dépend donc des cotisations sociales que vous aurez versées !
L’URSSAF se charge de reverser à votre caisse de retraite la part de vos cotisations qui correspond à l’Assurance Retraite.

Mais pas de chiffre d’affaires = pas de cotisation = pas de versement de retraite.
Pour rappel, même si votre CA est nul, vous devez le déclarer sur le site de l’URSSAF. En effet, la déclaration reste obligatoire même si vous mentionnez « Néant » à la place du montant de CA ou recettes. Nous précisons une nouvelle fois que nous parlons ici du CA encaissé ! Les factures dues et non réglées ne sont pas à déclarer dans la période.

Bon à savoir

Si vous exercez une profession libérale : la liste des professions libérales affiliées à la CIPAV a évolué au 1er janvier 2018. Elle est considérablement réduite et regroupe aujourd’hui 25 professions. Vous pouvez vérifier la liste sur le site de la CIPAV

La validation des trimestres

🡺 Pour les auto entrepreneurs affiliés au RSI: L’auto entrepreneur doit, comme pour les salariés, valider des trimestres pour savoir quand ou si il touchera sa retraite à taux plein. Vous pouvez donc valider jusqu’à 4 trimestres par an.

🡺 Pour les cas particuliers affiliés au RSI : les auto entrepreneurs et salariés, ou les retraités qui sont aussi auto entrepreneurs, nous vous détaillons les règles pour le calcul de la retraite plus loin dans cet article 

🡺 Cumul des activités : l’impact sur votre retraite. Nous l’avons évoqué plus tôt tout est lié au montant de votre chiffre d’affaires. Il y a donc un minimum de chiffre d’affaires à avoir qui sont des seuils différents suivant le type d’activité de votre micro entreprise. Ces montants sont décidés chaque année et en fonction de l’évolution du SMIC. Ils sont publiés sur le site du gouvernement : service-public.fr
Nous les détaillons ici pour vous.

Les montants minimaux de CA en 2021 pour valider les trimestres de retraite

Votre caisse de retraite Votre activité CA à réaliser pour 1 trimestre CA à réaliser pour 2 trimestres CA à réaliser pour 3 trimestres CA à réaliser pour 4 trimestres Rappel : les plafonds CA annuel pour les micro entrepreneurs
Sécurité Sociale des Indépendants Activité commerciale 4 137 € 7 286 € 10 426 € 20 740 € 176 200 €
Prestation de services (BIC) 2 412 € 4 239€ 6 071€ 12 030 € 72 500 €
Prestation de services et professions libérales non réglementées (BnC) 2 880 € 5 062 € 7 266 € 9 675 €
CIPAV Professions libérales règlementées (BnC) 2 280 € 4 560 € 6 840 € 9 120 €
Source : service-public.fr

Un commerçant réalisant un CA de 16 000 € validera 3 trimestres. Un architecte réalisant un CA de 6 000 € validera 2 trimestres.

Le calcul de votre retraite

Si vous souhaitez avoir une idée de l’indemnité journalière que vous pourriez recevoir à la retraite, nous vous proposons d’effectuer une des méthodes de calcul suivantes :

Exemple méthode 1 : si vous êtes à taux plein, votre montant journalier sera de : (montant CA-abattement) /730

Exemple : Vous êtes artisan, l’abattement est donc de 50%.
Votre CA est de 22000 €.
Votre indemnité journalière sera de : (22 000*50/100) /730 = 15,07 € /jour.

Attention : le montant maximum pour les indemnités journalières est : 54,43 €.

Exemple méthode 2 :
Vous prenez la moyenne des 3 derniers CA déclarés de votre année pour avoir le CA moyen sur l’année.
Vous appliquez votre abattement forfaitaire . Vous divisez ce résultat par 365 j et vous le divisez à nouveau par 2 (taux plein de 50%).
Votre CA mois 1 = 3500 € CA mois 2= 4500€ CA mois 3 = 2500€ soit 10500 euros sur les 3 derniers mois. (10500/3)x12 = 42 000€ de CA annuel .
42 000 -50% (abattement forfaitaire artisan) =21 000 €
(21 000:365)/2 = 28,77 € d’indemnité journalière à la retraite.

Départ à la retraite d'un auto entrepreneur

A quel âge pouvez-vous partir à la retraite?

Comme pour tout le monde, l’âge minimum de départ à la retraite pour un micro entrepreneur est de 62 ans.
Si vous avez 62 ans et si vous avez cumulé suffisamment de trimestres, vous bénéficierez de votre retraite à taux plein.
Autre cas de figure, si vous avez 67 ans et que vous êtes né après 1954, la durée de cotisation n’est plus prise en compte.
Vous aurez votre retraite à taux plein.

Nombre de trimestres pour avoir une retraite à taux plein (basé sur l’année de naissance)

Année de naissance

1954

1955 à 1957

1958 à 1960

1961 à 1963

1964 à 1966

1967 à 1969

1970 à 1972

1973 et après

Nombre de trimestres 165 166 167 168 169 170 171 172

La retraite complémentaire pour les auto entrepreneurs

Vous pouvez dès le début de votre activité anticiper votre retraite en choisissant d’avoir un complément de revenu.

Vous avez plusieurs possibilités pour souscrire à une retraite complémentaire :

  • souscrire un contrat de retraite complémentaire: il existe plusieurs caisses de retraite complémentaire compétentes
  • souscrire une assurance vie en versant régulièrement une somme dessus
  • contrat PER (ex contrat Madelin) qui est une assurance vie pour les artisans, commerçants et professions libérales. Si un employeur est obligé de souscrire à une caisse de retraite complémentaire pour ses salariés, l’auto entrepreneur qui est lui un travailleur non salarié n’est pas dans l’obligation d’avoir une caisse complémentaire de retraite.

Cumul des activités : l’impact sur votre retraite

Auto entrepreneur et salarié

Vous êtes un salarié et vous êtes aussi micro entrepreneur ? Sachez que vous êtes aussi affilié à la caisse des retraites pour les auto entrepreneurs (affiliation selon votre activité d’auto entrepreneur : SSI ou CIPAV).
En tant que micro entrepreneur salarié, vous ne pourrez valider que 4 trimestres maximum par an.
Pour en savoir plus sur le cumul d’un emploi salarié et de l’auto-entrepreunariat. lisez notre article

Retraité et auto entrepreneur

Être retraité et micro entrepreneur : c’est possible !
Vous exercerez une activité à votre compte sous le statut de micro entreprise tout en touchant votre retraite. Mais tous les retraités ne peuvent pas cumuler toute leur pension retraite et leur revenu en tant qu’auto entrepreneur.

1 – Vous êtes un ancien salarié du secteur public ou privé

Aucun problème !
Vous pouvez sans restriction cumuler votre retraite à votre revenu de micro entrepreneur.

2 – Vous étiez un travailleur indépendant

Pour pouvoir exercer le cumul retraite totale + activité auto entrepreneur, vous devez respecter 2 règles :

  • avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite : âgé de 60à 62 ans avec tous vos trimestres ou âgé de 65 ans à 67 ans.
  • avoir liquidé vos pensions de vieillesse.

Si vous ne respectez pas une de ces conditions alors vous pourrez cumuler les 2 activités mais vous ne toucherez pas la totalité de votre retraite ou aucune si vous atteignez les plafonds prévus avec votre activité d’auto entrepreneur. (Article L634-6 du Code de la Sécurité Sociale)
Si vous êtes affilié à la SSI, vous ne devez pas dépasser 20 262 € de CA.
Si vous êtes affilié à la CIPAV, vous ne devez pas dépasser 40 524 € de CA.

En tant que retraité et auto entrepreneur, vous serez assujetti comme tout micro entrepreneur à un taux de cotisation unique donc vous payerez des cotisations à l’assurance vieillesse. Mais vous n’ouvrirez pas de droit à de nouveaux trimestres ou de retraite supplémentaire (sauf dans certains cas précis : contactez votre caisse de retraite).

Nos questions, Vos réponses

Quel est l’âge de la retraite à taux plein pour un auto entrepreneur

Comme pour tous, l’âge légal du départ à la retraite est de 64 ans ou 67 ans. Si vous êtes né après 1954, quel que soit le nombre de trimestres cotisés, si vous avez 67 ans, la retraite à taux plein s’applique.

Qu’est-ce-que la CIPAV?

La CIPAV est la caisse d’affiliation pour les micro entrepreneurs exerçant une activité libérale comme le paramédical, la construction (architecte, ingénieur conseil…) et les professions libérales dites ‘non règlementées’ comme les consultants, les formateurs…

Que dois-je faire pour ma retraite si je cesse mon activité auto entrepreneur?

C’est l’URSSAF qui se charge des démarches auprès de votre caisse retraite. Une fois votre radiation enregistrée, ce n’est donc pas à vous de contacter la caisse à laquelle vous êtes affilié.

Puis-je avoir plus de 4 trimestres validés par an si je suis salarié et auto entrepreneur?

Non. Si vous cumulez 2 activités : une salarié et une auto entrepreneur, vous ne pourrez pas valider plus de 4 trimestres par an. Retrouvez tous les détails dans notre article ….